Collaboration Artistique - Philippe ROLLOT Galerie Artistique (libra)

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Collaboration Artistique

Galerie

En 1989, après quelques péripéties et quelques années passées à pratiquer et enseigner le Golf dans des Club de Vacances… De retour à Vittel, ville où je suis né et habite...

Sylvain Loisant, artiste peintre et mon ami de longue date, avait comme projets, la réalisation de Mosaïques monumentales commandées par la municipalité de Vittel. Je dis "monumentales",  car un projet de fresque de Mosaïque de plus de 20 mètres de long sur 5 ou 6 mètres de haut, c’est «quelque chose».

Me voilà donc embarqué dans ce projet qui reste encore à mes yeux un «projet fou». A dire vrai, à cette époque, je n’avais jamais posé le moindre morceau de carrelage quelque part.

La suite me prouva qu’il était tout à fait possible pour un néophyte de réaliser de grandes choses artistiques.
Car sous la tutelle de Sylvain, j’ai appris à, couper, tailler, poser les fameuses «tesselles».

Son œil artistique et son talent pour la composition et la couleur rassurent.
Combien de plaques de 8x8 en verre j’ai coupé ?? des tas!!…Combien de coupures aussi !!
Mes doigts s’en souviennent encore.

Nous avions la chance à cette époque bénie, de travailler pour de Grands Messieurs
Les Maires successifs de Vittel...
Messieurs Guy de La Motte–Bouloumié héritier de la Grande Famille  des Bouloumié créateurs et embellisseurs successifs de la station Thermale de Vittel. 150 ans à construire et à embellir cette ville.
Ce mécène à tout fait réaliser sur Vittel, digne successeur, aimant sa ville, respectant les artistes, les créateurs et l’Art en général, Maire émérite et Pdg de la Société des Eaux de Vittel pendant de longues années.

Monsieur Hubert Voilquin aussi, Maire de Vittel pendant 21 ans qui à fait évolué Vittel. Il permettait aux artistes de s’exposer librement dans tous les lieus touristiques de la ville.

Il est bien loin ce temps béni où il suffisait parfois de demander pour réaliser.

Maintenant c’est une autre histoire. ..Et à mon goût c’est plutôt l’inverse !
Nous sommes passés de l’autres côté du miroir…l’Aristocratie n’est pas que dans la particule, elle est surtout dans le comportement.

Donc me voici embraqué dans cette fresque, visible sur le fronton du cinéma de l’Alhambra.
Qui à cette époque était en reconstruction.
Dans un premier temps, j’ai réalisé le dernier panneau de cette fresque, représentant un peintre ; pendant quelques mois je n’ai jamais vu ce que je réalisais. Travaillant sur une table de bistro, je découpais comme un puzzle, toutes les parties terminées. Empilant tout aussi successivement l’œuvre sur des plaques de bois.

Quand l’intégralité de la fresque fut réalisée, nous l’avons exposé dans la rotonde de la Grande Source sous la Galerie thermale, pour enfin visualiser l’état général de la Mosaïque.. Découvrant ainsi que cette fresque composée de plusieurs panneaux ; mais qui avait ses ciels d’une couleur et d’une tonalité différentes sur chaque panneau.
Nous avons donc revisité l’intégralité du ciel en re-mélangeant les tesselles pour réunifier l’ensemble.
C’est aussi pendant cette saison estivale de mai à septembre 1989 que j’ai réalisé ma première exposition de peinture dans ce lieu.
Voici un aperçu de cette fresque..


 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu